Enquête : les réseaux de bureaux à domicile exigent de meilleurs outils de surveillance

05:42 23/07/2021

(Les associations de gestion d’entreprise ont publié une étude intitulée “Network Post-Pandemic: Enabling Businesses to Work From Anywhere”, une enquête menée auprès de 312 professionnels de l’infrastructure et des opérations réseau. Presque tous prévoient des outils de surveillance pour aider les utilisateurs à mieux travailler à domicile. Cet article du vice-président du réseau de recherche EMA, Shamus McGillicuddy, détaille les principales conclusions.)

Les gestionnaires de réseau devront mettre à jour leurs outils de surveillance et de dépannage du réseau pour prendre en charge l’augmentation significative du nombre d’utilisateurs finaux qui continueront à travailler à domicile même après la fin de la pandémie de COVID-19.

Les associations de gestion d’entreprise constatent que 96 % des équipes d’infrastructure et d’exploitation du réseau allouent des budgets pour améliorer leurs boîtes à outils afin d’aider les utilisateurs à travailler à domicile.

Cette budgétisation est motivée par le fait que 85% des organisations informatiques pensent que la pandémie a élargi de manière permanente leur base d’utilisateurs de travail à domicile (WFH). Malheureusement, seulement 31 % de l’équipe d’exploitation du réseau réussit pleinement à soutenir cette main-d’œuvre distante en pleine expansion. Les trois principaux défis auxquels ils sont confrontés lorsqu’ils tentent de surveiller et de dépanner l’expérience du bureau à domicile sont le manque de budget (24 %), la complexité de l’infrastructure (24 %) et la capacité d’un mauvais leadership informatique (22 %).

Budgétisation d’une équipe NetOps réorganisée

Actuellement, 73 % des participants à l’étude ont alloué un budget pour combler les lacunes de leurs outils de dépannage et de surveillance du réseau. 23% s’attendent à avoir un budget post-2021.

Comment ce budget sera-t-il dépensé? C’est une approche à multiples facettes. Premièrement, 64 % attribuent des fonds à des équipes de développement internes pour développer de nouveaux outils. Ensuite, 63% achètent de nouvelles fonctionnalités auprès de leurs fournisseurs d’outils historiques. Et 57% ont déclaré qu’ils prévoyaient d’acheter de nouveaux outils auprès de nouveaux fournisseurs.

Copyright © 2021 IDG Communications, Inc.

Bạn có thể quan tâm

lên đầu trang